Dts-Efts_banderoleSaumur a obtenu en 2004 le label « Ville amie des enfants » ; c’est un très bel affichage, mais qui engage dans les faits à très peu de choses – principalement organiser des moments ludiques de temps à autres 1. Pourtant, les enfants français mériteraient qu’on se penche très sérieusement sur leur sort : une récente enquête de l’UNICEF montre ainsi que 14,5 % d’entre eux subissent « une situation de grande ou d’extrême privation » et que « près d’un enfant sur cinq (17 %) est en situation ‘jugée préoccupante’ d’exclusion sociale. Parmi eux, 7 % sont en situation d’exclusion extrême » 2.

Lorsqu’on fréquente les écoles du Saumurois, on se rend très vite compte de cette réalité aussi bouleversante que révoltante. Quand, à la maison, les parents n’arrivent plus à joindre les deux bouts 3, c'est la survie au quotidien qui mobilise toutes les énergies. Cette situation de stress psychologique, financier et matériel, les enfants la subissent de plein fouet. Ces enfants-là voient leurs droits à une vie décente et en sécurité bafoués. Ces enfants-là n’ont pas la disponibilité d’esprit nécessaire pour apprendre.

Les droits fondamentaux de trop nombreux enfants sont particulièrement malmenés. Car pour de nombreuses familles, se loger décemment, manger correctement, s’habiller convenablement, se déplacer et même se soigner sont devenus des problèmes sans solution. Les Restos du Cœur, Emmaüs, l'Aspire et le Secours Populaire ont de plus en plus de mal à faire face à cette misère toujours croissante. Avec la misère qui s'étend, c'est notre dignité à tous qui est atteinte.

Pour une liste citoyenne Saumur 2014 entend proposer des solutions concrètes à ces difficultés.

Dts-Efts_Alimentat-o_LogoPour permettre à tous les enfants d’avoir une alimentation saine et équilibrée, nous mettrons en place une tarification dans les cantines scolaires qui tiendra compte du quotient familial avec une première tranche gratuite. Ainsi tous les enfants pourront avoir au moins un repas correct chaque jour d'école. Nous développerons des jardins partagés partout où cela est possible afin que les familles les plus en difficulté puissent manger des légumes et des fruits, qui le plus souvent font défaut à leur alimentation. Nous ferons d'importants efforts pour que toutes les familles puissent vivre dans un logement décent et économe, ce qui soulagera les factures de chauffage. Nous mettrons en place la gratuité pour les transports publics afin que tous puissent accéder facilement aux services sur toute la ville. Nous soulagerons la facture d'eau en créant dès que possible une régie publique plus économe financièrement. Nous renforcerons la tarification progressive de l'eau en tenant compte de la composition des familles et en introduisant une première tranche gratuite : celle des m3 indispensables à la vie.

En France, chaque année, ce sont 10 milliards d'euros de prestations sociales qui ne sont pas réclamées par leurs bénéficiaires 4. Ces non recours sont autant de pouvoir d’achat en moins pour des familles parmi les plus précaires. Et paradoxalement, au lieu de générer des économies pour la collectivité, ces non recours provoquent des « dommages sanitaires et sociaux [qui] reviennent ensuite peser sur le système social » 5. Nous avons donc tous à gagner à favoriser un meilleur accès aux prestations sociales par l'embauche de nouveaux assistants sociaux 6.

Dts-Efts_Sante_Logo

Côté santé et éducatif, certains services comme le CMP (centre médico-pédagogique) ou l'ASE (aide sociale à l'enfance) sont chroniquement en manquede moyens. Du coup, de nombreux enfants en souffrance sont en attente de soins ou de suivi des mois durant. Ainsi leur situation se dégrade, rendant leur prise en charge de plus en plus problématique. Ces missions relèvent de l’État, mais nous ferons en sorte de maintenir une pression constante pour obtenir de substantielles améliorations. Ensuite, nous utiliserons les moyens libérés par la suppression de la police municipale pour créer des emplois d'éducateurs et de médiateurs.

Dts-Efts_Loisirs_Logo

 

Enfin, la dimension culturelle est également à prendre en compte. Nous sommes pour la gratuité d'accès aux structures type médiathèque et ludothèque, et pour l'inscription automatique de tous les enfants scolarisés. Là où ces mesures ont été mises en place, on a assisté à un doublement de la fréquentation.

Dts-Efts_Egx_Logo

 

 

Pour une Liste citoyenne Saumur 2014 estime que ces dispositifs ne relèvent pas d’un luxe, mais d’une urgence. Le label « Ville amie des enfants » doit devenir un titre dont nous pourrons être fiers.

 

Bandeau_bas-Page

Pour vous associer à notre démarche : saumur2014@laposte.net

Pour suivre nos propositions :

https://www.facebook.com/gauche.saumuroise?fref=ts

http://saumur2014.canalblog.com/


2 Unicef France, Écoutons ce que les enfants ont à nous dire. L’intégration sociale des enfants: de fortes inégalités, 2013.

3Analyse des besoins sociaux 2011. Saumur.

4http://www.liberation.fr/economie/2012/11/13/le-non-recours-aux-droits-un-scandale-social_859808

Selon les auteurs de L'envers de la "fraude sociale", le scandale du non-recours aux droits sociaux (2012), Philippe Warin (responsable scientifique de l’Odenore – Observatoire DEs NOn-REcours aux droits et services) et Yves Saillard (chercheur) le non-recours aux prestations sociales s’élève à 5,3 milliards pour le RSA + 4,7 milliards pour les prestations familiales et de logement, soit 10 milliards.

6 postes financés par la suppression de la police municipale