NOS REPONSES AU QUESTIONNAIRE DU KIOSQUE

 1 - Procéderez-vous à une hausse des impôts locaux durant votre mandat ?

OUI, pour les plus riches

2 - Procéderez-vous à une baisse des impôts locaux durant votre mandat ?

OUI, pour les plus démunis


3 - Souhaitez-vous réaliser des économies sur la masse salariale de la ville de Saumur ?

NON et nous ferons tout notre possible pour supprimer les contrats précaires

4 - Souhaitez-vous augmenter cette masse salariale ?

NON, mais nous opèrerons un transfert de la police municipale vers des éducateurs et des médiateurs

5 - Souhaitez-vous maintenir la police municipale ?
NON

6 - Souhaitez-vous réaliser un bilan énergétique de la ville ?

OUI

7 - Souhaitez-vous augmenter l'indépendance des communes associées ?

NON, nous développerons la démocratie participative. Mais nous respecterons le vote des citoyens en nommant des maires délégués issus de la majorité qui se sera dégagée dans les urnes de ces communes.

8 - Souhaitez-vous un budget spécifique pour les communes associées ?
NON mais nous affecterons des budgets selon les mêmes dispositions que celles des conseils de quartiers.

9 - Êtes-vous favorable à la piétonisation de l'hyper centre ?

OUI, à terme


10 - Êtes-vous favorable à une saisonnalité de la piétonisation de l'hyper centre ?

NON

11- Construirez vous un nouveau parking ?
OUI,
de petits parkings en périphérie, avec liaison gratuite vers le centre par bus

12 - Êtes-vous favorable à la gratuité des bus ?
OUI

13 - Souhaitez-vous mettre en place la réforme des nouveaux rythmes scolaires, dès la rentrée 2014 ?

OUI, si elle continue alors à s’imposer

14 - Souhaitez-vous abandonner le principe de l'extinction de l'éclairage la nuit ?

NON

14 bis - Si non, Souhaitez-vous aménager le principe de l'extinction de l'éclairage la nuit ?

OUI, en concertation avec les habitants

15 - Pour vous, Le maire de Saumur doit-il être le président de Saumur Agglo ?

NON

16 - Pour vous, Le maire de Saumur doit-il être le président du Grand Saumur(ois) ?

NON

17 - Souhaitez-vous transférer l’École de Musique à Saumur Agglo ?

OUI, pour que des tarifs identiques s’appliquent pour tous les habitants de l’Agglo

18 - Pour vous, la gestion de l'eau doit-elle être reprise en régie par Saumur Agglo ?

OUI

19 - Poursuivrez-vous le spectacle du Château qui a lieu l'été ?

NON

20 – Êtes-vous favorable à la construction d’une piscine en plein air par Saumur Agglo ?

NON

21 - Loi sur l'accessibilité : comptez-vous prendre toutes les mesures nécessaires pour que tous les lieux accueillant du public à Saumur soient en conformité avec la loi de 2005 et sa mise en application avant 1er janvier 2015 ?

OUI

Et... sur un plan humain.

22 - Quel est votre lieu préféré dans la ville ?
L'îlot Verdun avec ses équipements culturels, son parc exotique, son espace de jeu pour les enfants... et de rencontres pour les plus grands.

23 - Quel est le produit du terroir que vous préférez ? Les fouées à partager avec les copains, accompagnées d’un bon verre de vin saumurois.

24 - Quel est le moment de l'histoire locale qui vous a le plus marqué ? La révocation de l’Édit de Nantes qui a été une catastrophe démographique, culturelle, économique et sociale.


1Nous instituerons la participation directe des citoyens aux décisions qui les concernent (avec par exemple la régie publique de l’eau). Une indépendance accrue des communes associées ne permettrait pas d’avancer en ce sens ; elle ne ferait qu’ajouter une strate aux différents niveaux de représentation politique (communes associées/Saumur/Agglo/Grand Saumurois), aggravant la confusion et l’opacité. La démocratie se joue au contraire dans la clarification des rôles : c’est pourquoi nous refusons le cumul des mandats.

2 Ainsi, sans répondre sur le devenir de l’impôt dans sa globalité, nous pouvons d’emblée affirmer que nous le voulons davantage redistributif, compte tenu des écarts de revenus particulièrement impressionnants sur Saumur. Dans ce souci d’égalité, nous estimons que tous les habitants de l’Agglo doivent pouvoir bénéficier de la même façon, pour le même tarif, de l’école de musique. Enfin, nous ne réduirons pas la masse salariale car il serait irresponsable pour la Ville de contribuer à la paupérisation de la population.

3 C’est en ce sens que nous procèderons à un bilan énergétique et mènerons une politique active dans le domaine de l’isolation, pourvoyeuse de confort et d’emplois locaux. C’est aussi pourquoi nous saluons le principe de l’extinction de l’éclairage de nuit, mise en place par l’équipe de M. Apchin. Quant à l’accessibilité des handicapés, c’est un devoir absolu, qui doit être rempli sans délai.

4 C’est la raison pour laquelle nous répondons « non » à la construction d’une piscine de plein air ; certes, un tel équipement a toute sa place dans une ville de la dimension de Saumur – mais avant de développer les infrastructures coûteuses, l’urgence nous semble être de réparer les dégâts économiques et sociaux infligés à Saumur et aux saumurois.


Merci au kiosque d’engager le débat de fond !

 Les limites d'un tel questionnaire

Pour une liste citoyenne Saumur 2014 tient à remercier le Kiosque pour le questionnaire proposé aux candidats.

Nous regrettons en effet que, jusqu’à présent, la majorité des Saumurois en lice pour les municipales s’en tiennent à d’imprécis discours sur le « rassemblement » ou encore à l’affichage des personnalités qui les soutiennent ou composent leurs listes. Il leur incombe encore de dessiner un contour idéologique clair, avec des prises de position concrètes.

Pour une liste citoyenne Saumur 2014 ne craint pas de s’exposer à cette aventure : car ce qui nous anime, ce sont : l’effervescence du débat d’idées, l'implication la plus large possible de nos concitoyens et l'émergence de projets qui leur apportent un réel mieux vivre au quotidien (sécurité sociale, créativité, prise sur son destin). Aussi, c’est avec enthousiasme que nous nous sommes pliés au jeu auquel nous invitait Saumur Kiosque, qui permettra de faire ressortir un certain nombre de points de vue antagonistes entre les différents programmes.

Toutefois nous tenons, dans un même temps, à relever les limites de l’exercice. D’une part, un questionnement point par point comme celui-ci ne permet pas de mettre en lumière la philosophie d’ensemble sur laquelle repose notre programme. Pour notre part, les réponses que nous apportons relèvent de trois exigences simples : favoriser les progrès de la démocratie1 ; faire reculer la précarité et les inégalités2 ; enfin, créer un environnement propice à la santé, à la sécurité sociale et au bien vivre ensemble3. Aux questions qui ne relèvent pas de ces fondamentaux, nous avons apporté une réponse négative, non pour clore définitivement le débat, mais pour marquer nos priorités4.

Le second inconvénient majeur du questionnaire proposé par le Kiosque tient à la brutalité intrinsèque des questions fermées, qui heurte profondément l’idée de démocratie participative que nous défendons.

Qu’on nous permette trois exemples pour illustrer ce point central. Le premier concerne la « piétonisation » du centre : il s’agit pour nous d’un objectif à moyen terme extrêmement intéressant pour améliorer le cadre de vie des habitants, diminuer les pollutions (sonores et atmosphériques) et redynamiser le centre. Il faut au préalable que deux conditions soient remplies : l’adhésion des habitants et des travailleurs à ce projet ; et la mise en place de commodités (parkings périphériques ; système de transports en commun amélioré et gratuit) qui rendent le centre plus attractif que les centres commerciaux périphériques.

De la même manière, il nous apparaît que la Police municipale doit être abandonnée : une ville n’a pas vocation à créer sa propre police. En revanche, Saumur souffre d’une précarité croissante, à laquelle elle ne se donne pas aujourd’hui les moyens de répondre : c’est cette situation qui crée un sentiment d’insécurité, et nous souhaitons y remédier, notamment en transférant les budgets de la police vers des médiateurs et des éducateurs. Mais là encore, nous n’abandonnerons pas cette Police du jour au lendemain, sans avoir demandé à la population et à la Police nationale quels bénéfices elles ont pu en tirer et sans avoir installé des dispositifs qui suppléeront à ces besoins. D’autre part, il est pour nous hors de question de congédier les agents de police sans s’inquiéter de leur devenir professionnel.

Une dernière question qui mérite un commentaire est celle du spectacle au château. Nous sommes extrêmement favorables à l’installation d’événements culturels (spectacle vivant et expositions) dans les lieux remarquables de notre patrimoine. Toutefois, l’idée d’un spectacle fastueux qui s’adresse uniquement aux touristes et aux habitants les plus aisés ne répond pas aux besoins que nous identifions. Nous croyons au contraire qu’il faut monter des projets qui permettent aux nombreux artistes locaux de présenter leurs œuvres, et que celles-ci soient abordables pour le plus grand nombre. Les projets culturels doivent être définis en concertation avec les citoyens, les artistes et les associations, afin d'ouvrir des horizons nouveaux aux nombreux habitants de notre ville et du Saumurois.

Ces précisions faites, nous renouvelons nos félicitations au Kiosque, pour cette ouverture qu'il offre à la démocratie dans le Saumurois en donnant la parole, non pas simplement aux communicants, mais à tous les citoyens qui souhaitent s’en saisir. Il nous tarde à présent de connaître les propositions de nos concurrents.

Pour une

Liste citoyenne Saumur 2014

soutenue par  Logo-PG-sans @    et   logo_Ensemble

membres du  FdG

Pour vous associer à notre démarche : saumur2014@laposte.net

Pour suivre nos propositions :

https://www.facebook.com/gauche.saumuroise?fref=ts

http://saumur2014.canalblog.com/